Les incontournables vestimentaires pour le vélo d’automne

Plus les années suivent, plus il est possible de faire du vélo tard dans la saison. Reste que pour dévaler les pentes parsemer de couleurs d’automne, il faut savoir bien se vêtir puisque le froid est un des ennemis les plus difficiles à gérer. Dans cet article, tu trouveras les incontournables pour t’assurer que tu seras au chaud et confortables lors de tes prochaines sorties en montagne. Bonne lecture !

La couche de base

La couche de base est la clé pour rester confortable lors des sorties à vélo automnales. Cette couche te permet de libérer rapidement la transpiration donc d’éviter que l’humidité s’installe et pour rester au sec tout au long de l’activité physique. Il existe plusieurs types de couches de base, certaines sont de type « dry fit », donc qui libère la transpiration et qui expulse la chaleur, celle-ci s’adresse davantage à cette personne qui a toujours chaud, peu importe la saison. Ensuite, il y a les couches de base en laine de mérinos, celles-ci libèrent tout autant la transpiration, mais conserve la chaleur. Lorsque nous approchons le seuil de congélation donc dans les 10 °C et moins, la couche de bas en mérinos devient essentielle. Enfin, l’important est de porter cette couche le plus coller sur le corps possible afin qu’elle puisse faire son travail de manière efficace.

Le coupe-vent et manteau

Le coupe-vent est indispensable lors de vos activités cyclistes, il permet de libérer la transpiration et il aide à ce que les grandes rafales de vent ne viennent pas enlever la chaleur que vous tentez de vous créer. Il existe plusieurs formes de coupe-vent et de manteaux, et ce pour tous les types de températures, souvent un mix entre les deux règles beaucoup de problèmes. Dans la plupart des situations, il est préférable de prendre un manteau qui a la caractéristique d’être doublé avec un couche coupe-vent à l’avant, tout en étant moins épais dans le dos et sous les bras, puisque l’on veut que la transpiration s’évacue d’une certaine façon. Tout dépendant du temps de l’année où vous faites du vélo, il devient important de bien choisir l’épaisseur de votre manteau. Pour ce faire, il faut que vous déterminiez si vous préférez porter plusieurs couches et en enlever au besoin ou choisir un manteau plus chaud au risque d’être pris si la température s’adoucit.

Les couvre-chaussures et les bottes

Lorsqu’il fait très chaud l’été et que cela fait des heures que l’on parcourt les montagnes, la ventilation de nos souliers est un atout considérable. Mais quand est-il lorsqu’il fait de plus en plus froid ? Les couvre-chaussures sont indispensables pour rouler confortablement, certains sont recouverts uniquement d’une couche coupe-vent et d’autres ont une couche de polar brossé ce qui permet de garder les pieds vraiment au chaud. Pour les plus déterminés qui s’aventurent même dans les temps plus froids, il existe des bottes d’hiver spécialement conçues pour se clipper sur des pédales SPD. Par exemple, nous pouvons nous tourner vers une compagnie comme 45NRTH, une entreprise spécialisée dans les bottes d’hiver doublées et véritablement conçue pour gravir les temps glacials, avec vos Fatbikes.

http://45nrth.com/

Crédit : adrian @aows – Unsplash

Les manchons et les jambières

Les manchons et les jambières sont des accessoires essentiels autant pour l’automne, pour le printemps ou pour les frais matins d’été. En plus de pouvoir les ranger de manière très compacte, il est possible de les porter sous un coupe-vent, ou une veste un peu plus chaude. Les manchons et les jambières ont comme caractéristiques de garder les bras et les jambes au chaud, enfaite ces petits morceaux de vêtements conservent la chaleur et évacue la transpiration. À l’aide d’un petit polar brossé, pas trop épais, il est possible de porter ces morceaux sans couche supplémentaire jusqu’à ce qu’on atteigne les 5-6 degrés, toutefois lorsqu’on descend sous cette température, le port d’une couche supplémentaire est fortement recommandé.

Les autres accessoires : Les lunettes, les gants, la tuque, etc.

À l’automne, le soleil se couche plus tôt et le vent est souvent plus présent, c’est pourquoi une bonne paire de lunettes avec des verres de teinte rosée ou simplement transparente devient primordiale. Qui dit vent d’automne dit températures plus fraiches, c’est pourquoi il est toujours pratique d’avoir en sa possession une paire de gants à doigt long. Il existe plusieurs types de gants, encore une fois, certains sont uniquement coupe-vent, il est possible d’en trouver avec une couche imperméable et d’autre qui ont une doublure brossée qui gardent au chaud lors des temps plus frisquets. Enfin, il reste les oreilles à protéger, heureusement que le casque nous protège des accidents, mais malheureusement, il ne nous couvre pas des vents plus frais, une petite tuque ou un bandeau peuvent venir en aide et bien couvrir les oreilles ce qui permet d’avoir une randonnée plus agréable et qui pourra durée plus longtemps.

En espérant que cet article t’a permis de mieux connaître les indispensables en ce qui à trait des vêtements de vélo pour l’automne. Maintenant, il ne reste à trouver l’équipement qui te convient le mieux pour dévaler les pentes durant le bel automne québécois.

Crédit : eberhard grossgasteiger @eberhardgross – Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *