Le respect à vélo, une règle d’or

Le respect est un élément extrêmement important dans la pratique de notre sport. Lorsque nous parlons de respect, nous le diviserons en trois catégories soit : Respect des sentiers, respect des autres, ainsi que le respect des lois. Avec la hausse de la popularité de notre sport, il est important de prendre au sérieux les trois catégories.

Respect des sentiers

La nature, elle est si magnifique, le vélo de montagne est un des plus beaux sports et c’est majoritairement dû à la beauté de la nature qui nous entoure et des différents terrains qu’elle nous offre. Il est important de respecter la nature et les sentiers afin de garder le privilège que nous avons de pouvoir pratiquer ce sport.

Avec un début d’été comme nous avons au Québec, les sentiers se trouvent à fermer fréquemment afin de permettre à l’eau de se drainer de façon optimale. En ignorant les fermetures, saviez-vous que vous contribuez à l’érosion et à la destruction des sentiers?? Il est du même principe de rester dans les sentiers, marcher en dehors de ceux-ci peut venir nuire à l’environnement.

Il faut se souvenir que nous sommes en quelques sortes des invités privilégiés dans cette nature. Il est donc la moindre des choses de protéger et prendre soin du monde dans lequel nous nous amusons. En résumé, pensez à éviter de laisser votre trace autant de vélo, de pied, de déchet ou de toute autre façon.

 

Respect des autres

Le vélo de montagne étant un sport en croissance, l’achalandage des sentiers se trouve donc à être de plus en plus grand. Lorsque nous partageons un espace avec d’autres gens, le respect est une des consignes les plus importantes. Nous sommes tous dans les sentiers pour la même raison et c’est d’avoir du plaisir. Toutefois, certains s’entrainent pour des courses, d’autres s’initient au sport et certains font une sortie en famille ou entre amis. Cela dit, certaines règles non écrites sont importantes à savoir.

Premièrement, lorsque vous vous apprêtez à dépasser quelqu’un, il est important de signaler le côté que vous voulez passer. Bien évidemment, rien ne sert de crier après la personne, on a du plaisir après tout… non?? Lorsque vous allez dépasser la personne, assurez-vous qu’elle se soit bien mise sur le côté afin de vous laisser de la place et passé à une distance raisonnable, de cette façon vous vous assurez de ne pas la surprendre. Suite au dépassement, un petit «?merci et bonne ride?» ne fais jamais de mal à personne?!

Deuxièmement, si quelqu’un s’apprête à vous dépasser, lorsqu’il vous signalera son intention assurez-vous de répondre afin de démontrer que vous avez bien compris. Si vous n’êtes pas à l’aise, mentionnez-le sans aucune gêne et dites quand vous serez prêt. En cas de crainte, n’hésitez pas à vous arrêter tranquillement sur le côté en avertissant en avance. Encore une fois, un « Bonne ride » est toujours agréable?!

Finalement, si vous rencontrez quelqu’un en difficulté mécanique ou physique, demandé toujours si tout est correct. Si vous n’êtes pas certains que tout est sous-contrôle, arrêtez-vous afin de vous assurer que tout est correct et que personne n’est mal pris.

 

Respect des lois

Et oui, le fameux code de sécurité routière. Nous voyons des gens insulter les cyclistes environ 33 fois par jour sur les réseaux sociaux. Par contre, nous ne pouvons pas nier que certains cyclistes contribuent à cela en effectuant des manœuvres très dangereuses. Nous allons donc passer à travers les infractions dangereuses les plus fréquentes.

Commençons par les stops, mettons-nous d’accord sur quelque chose, en AUCUN cas il est excusable de ne pas s’arrêter à un « 4 stops ». Il est fréquent de voir des gens ne pas s’arrêter autant en auto qu’en vélo. Pour les autres situations d’arrêt, penser toujours à savoir si vous croisez une autre rue, cela peut éviter beaucoup d’accident et de «?chialage?» anti-cycliste.

Ensuite, toujours en prenant compte que vous êtes en vélo de montagne (un Rythm bien sûr), essayer le plus possible de rester sur les accotements. Même si elle n’est pas nettoyée, je pense que des pneus à crampons de 2 pouces vous suffiront pour ne pas tomber. 😉

Pour le reste, garder en mémoire ce que vos parents vous disaient, ou ce que vous dites à vos enfants quand ils s’aventurent dans la rue. Les règles de sécurité de base, en les appliquant nous pouvons montrer aux charmants automobilistes que nous ne sommes pas des méchants cyclistes.

Pour conclure, le respect est relativement simple à appliquer en vélo. Rappelez-vous que nous avons tous la même passion en commun et que madame nature nous invite chez elle, il faut donc éviter de tout briser.

Bonne ride!! Au plaisir de se croiser dans les sentiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *